Le patron du FMI comparaît ce lundi, accusé par une employée d'hôtel d'agression sexuelle, de séquestration et de tentative de viol.

15h45. Selon le Courrier Picard, la police américaine dispose d'images de vidéosurveillance montrant la victime présumée Ophélia sortir, en état de choc, de la suite 2806 du Sofitel new-yorkais.

15h30. Le torse de DSK porterait « des griffures », selon Atlantico qui dit reproduire des extraits d'un rapport de diplomates français transmis à Paris ; lequel citerait le haut responsable de la police new-yorkaise :

« Des traces ADN (vraisemblablement de sperme) avaient bien été découvertes et qu'elles étaient en cours d'exploitation et de comparaison.

Les résultats des prélèvements ne sont pas attendus avant un délai minimum de cinq jours. »

15 heures. A quelle heure DSK a-t-il quitté son hôtel ? Et s'il a déjeuné avec sa fille, comme le prétendent ses avocats, à quelle heure s'est-il attablé ? Ni la défense, la police ou les proches de DSK n'ont la même heure.

  • Selon des proches de DSK cités par Les Echos, ce dernier a quitté le Sofitel new-yorkais à 11h45.
  • Selon la nouvelle version policière, l'agression d'Ophélia par DSK s'y serait produite vers midi, dans la chambre et la salle de bain de la suite 2806.
  • Toujours selon des proches de DSK, ce dernier déjeune avec sa fille à 12h15.
  • Selon BFM-TV, qui cite la défense, le « check out » de DSK est effectué à 12h28

13h45. « Nous avions dit initialement que c'était aux alentours de 13 heures, en fait c'était plus proche de midi », a corrigé ce lundi Paul J. Browne, commissaire adjoint et porte-parole de la police de New York,

Cette correction neutraliserait la stratégie de défense de DSK ; ses avocats ayant fait valoir plus tôt un déjeuner avec sa fille.

13 heures. A quelques heures de la comparution du directeur général du Fonds monétaire international (FMI) devant le tribunal de Manhattan – retardée pour l'inspection, notamment, des vêtements de l'accusé –, la défense de DSK produit un alibi, rapporte RMC.

  • Selon la victime présumée – Ophélia, 32 ans, immigrée africaine, mère célibataire vivant dans le Bronx, et employée du groupe Accor depuis trois ans –, celle-ci a frappé la porte de la chambre 2806 du Sofitel de New York, occupée par DSK, vers 13 heures, heure locale, samedi.

Sorti nu de la salle de bain, ce dernier aurait tenté d'abuser d'elle dans la chambre, puis dans sa salle de bain.

Ce que l'on sait de la femme de chambre, sur LeMonde.fr

  • Selon les avocats de DSK – William Taylor (pénaliste de Washington) et Benjamin Brafman (ténor du barreau de New York) –, leur client a quitté sa chambre une heure plus tôt.

Il se serait rendu dans un restaurant pour déjeuner avec sa fille, Camille, 26 ans, étudiante à Columbia, puis aurait pris un taxi afin de rejoindre l'aéroport JFK de New York. Se rendant compte de l'oubli d'un de ses téléphones portables, le patron du FMI aurait appelé l'hôtel – permettant à la police, alertée par les collègues d'Ophélia, de le localiser.

Deux avocats taillés sur mesure pour défendre DSK, sur LeParisien.fr

[asset|aid=24740|format=asset_wizard_width|formatter=imagecache|title=Benjamin Brafman, l'avocat de DSK, à la sortie des locaux de la police new-yorkaise dimanche (Allison Joyce/Reuters))|width=470|height=356|align=none|inArray=function (a) {
for (var b |get=function (a, b) {
if (this[a] ! ]

12 heures. L'échéance de la primaire socialiste, dont le dépôt des candidatures est fixé du 28 juin au 13 juillet, est maintenu, a annoncé Harlem Désir rue de Solférino, devant le siège du Parti socialiste.

Le porte-parole Benoît Hamon a lui annoncé que la rencontre du Bureau national du PS a été avancée à ce mardi midi, et sera, sous la direction de la première secrétaire Martine Aubry, consacrée à l'affaire DSK. (Voir la vidéo du point presse du PS ce lundi)

[asset|aid=24746|format=fullsize|formatter=asset_embed|title=xiq87b.dailymotion|width=420|height=331|resizable=true|align=none]

DSK inculpé, l'impossible candidature socialiste, l'analyse de Pierre Haski.

11h30. Sur son blog, le député parisien Bernard Debré a qualifié, dimanche midi, DSK « d'obsédé sexuel » et l'enjoint à « se soigner » et à « disparaître et vite ».

Contacté en Chine par Lexpress.fr, l'urologue en rajoute une couche :

« Il faut sortir de l'hypocrisie. Ce n'est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d'agissements au Sofitel. C'est là qu'il descendait toujours. Ça s'est produit plusieurs fois et depuis plusieurs années. Tout le monde le savait dans l'hôtel. »

11 heures. Selon son avocat David Koubbi, la journaliste et écrivaine Tristane Banon, 31 ans aujourd'hui, fille de notre blogueuse et candidate à la primaire socialiste Anne Mansouret, envisagerait de porter plainte contre DSK qu'elle accuse également de tentative de viol, en 2002.

Retourne à dossiers


Accueil | Avocat| Garde à vue| Dossiers | Inscription| Mentions légales | Délaration CNIL | Contact
Copyright www.avocat24sur24.fr